Conférenciers

Alika Lafontaine
Alika Lafontaine

Le Dr Alika Lafontaine est un médecin autochtone primé d'origine crie, anishinaabe, métisse et insulaire du Pacifique. Il est l'ancien président de l'Association des médecins autochtones du Canada, le premier médecin autochtone à figurer sur la liste des 50 médecins canadiens les plus puissants du Medical Post et, en 2021, il a été classé 15e sur la liste des 30 médecins canadiens les plus influents du Medical Post. Actif dans le domaine du leadership et de la défense des intérêts dans l'ensemble de la médecine, le Dr Lafontaine est reconnu à l'échelle nationale et internationale comme un expert des systèmes et des politiques de santé autochtones, des préjugés institutionnels, du racisme et de la pratique réflexive. En 2021, il a été élu candidat au poste de président élu de l'Association médicale canadienne, ce qui fait de lui le premier candidat autochtone de l'histoire de l'AMC.

Andrew Warren
Andrew Warren

Dr. Andrew Warren is a general Pediatric Cardiologist at the IWK Health Centre and a Professor of Pediatrics at Dalhousie University in Halifax, Nova Scotia.  In 2022, he will complete his second and final term as the Associate Dean for Postgraduate Medical Education at Dalhousie.  Dr. Warren is privileged to have served in a number of educational leadership roles in his career to date, including his current roles as the Chair of the International Program Review and Accreditation Committee of the Royal College and the Vice Chair of the CaRMS Board. To relax, Dr. Warren enjoys cooking and backcountry camping.

Bonny Dickinson
Bonny Dickinson

La Dre Dickinson a obtenu son doctorat en microbiologie et immunologie à l'Université Tulane en 1995 et a effectué des stages postdoctoraux aux National Institutes of Health and Children's Hospital et à la Harvard Medical School. Elle est diplômée du programme de l'Institut Macy de Harvard pour les éducateurs des professions de santé (2017) et a obtenu une maîtrise en formation aux professions de la santé de l'Institut des professions de santé de l'Hôpital général du Massachusetts en 2019. Avant sa nomination à la faculté de médecine de l'université Mercer, la Dre Dickinson a occupé le poste de vice-présidente du département des sciences biomédicales de la faculté de médecine Homer Stryker MD de l'université Western Michigan, où elle a été membre inaugural du corps enseignant. La Dre Dickinson est l'actuelle présidente de l'International Association of Medical Science Educators (IAMSE). Les travaux d'érudition de la Dre Dickinson portent sur la manière dont les sciences biomédicales sont enseignées dans le programme de médecine de premier cycle, sur l'application des connaissances en sciences biomédicales aux soins des patients et sur la formation de l'identité professionnelle.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Caleb Lapointe
Caleb Lapointe

Caleb Lapointe est un infirmier diplômé qui possède 14 ans d’expérience en soins infirmiers pédiatriques dans les domaines de la médecine générale, des soins respiratoires, de l’anesthésie, de la récupération et de la simulation. Au cours des cinq dernières années, Caleb a été le coordinateur de la simulation pour le campus de Westmead du Sydney Children’s Hospital Network. Caleb s’intéresse particulièrement aux tests de systèmes fondés sur la simulation et aux facteurs humains.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Catherine Lajoie
Catherine Lajoie

Catherine Lajoie est Présidente de la Fédération des étudiants en médecine du Québec depuis juillet 2020, et à ce titre, siège à de nombreux comités provinciaux et nationaux.

Elle a obtenu son baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke au cours duquel elle a effectué des stages aux services juridiques de VIA Rail Canada et en litige fiscal chez PwC Law avant d’entreprendre ses études en médecine à l’Université de Montréal. Durant son parcours en médecine, elle a été représentante de l’année préparatoire avant d’occuper le poste de présidente de l’Association des étudiantes et étudiants en médecine de l’Université de Montréal pendant deux années consécutives. Elle a également effectué le programme d’été intitulé Women’s Leadership Program à la Yale School of Management.

Elle a à cœur les intérêts et les droits des étudiants en médecine, mais surtout l’avancement en matière de pédagogie médicale.

Cynthia Whitehead
Cynthia Whitehead

La Dre Whitehead est professeure au département de médecine familiale et communautaire de l'Université de Toronto, directrice et chercheure du Wilson Centre au University Health Network (UHN) et à la faculté de médecine Temerty et titulaire de la chaire BMO Financial group en recherche sur l'enseignement des professions de la santé au UHN. Dans le cadre de ces fonctions, la Dre Whitehead est un chef de file dans les domaines de l'enseignement, de la conception et de l'évaluation des programmes d'études, de l'administration pédagogique ainsi que de la recherche et des activités d'érudition en éducation. En tant que chercheure en sciences de l’éducation, la Dre Whitehead axe son programme de recherche sur la déconstruction des « vérités » de l'enseignement des professions de la santé afin d'élargir notre compréhension des possibilités de changement. Dans le cadre de ces recherches, la Dre Whitehead explore le développement historique des structures, des processus et des pratiques de l'enseignement des professions de la santé aux niveaux local, national et mondial, afin d'analyser les hypothèses et les relations de pouvoir actuelles. Parmi les domaines de recherche spécifiques de la Dre Whitehead figurent l'équité, la diversité et l'inclusion, la mondialisation de l'enseignement médical, l'histoire de l'enseignement médical et l'enseignement fondé sur les résultats.  L'intérêt de longue date de la Dre Whitehead pour l'éducation fondée sur les résultats l'a conduite à explorer l'inclusion de l'éducation interprofessionnelle et l'exclusion des aspects humanistes des soins, notamment les soins compatissants et centrés sur la personne, dans les cadres de compétences et les normes d'agrément. L'expertise de la Dre Whitehead en matière d'éducation fondée sur les résultats lui a valu d'être invitée à faire partie d'un groupe de travail au sein de deux comités de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : elle est actuellement membre d'un groupe de travail de l'OMS qui élabore un cadre mondial de compétences pour la couverture sanitaire universelle et d'un groupe de travail stratégique de l'OMS qui élabore des normes de compétences pour la santé des réfugiés et des migrants.

Formulaire de conflit d'intérêts

David Rojas
David Rojas

Le Dr Rojas est chercheur au Wilson Centre, University Health Network, directeur de l'évaluation du programme de médecine et professeur adjoint au département d'obstétrique et de gynécologie de la faculté de médecine Temerty de l'Université de Toronto. Sur le plan universitaire, le Dr Rojas est un ingénieur titulaire d'une maîtrise en informatique et d'un doctorat en sciences médicales. Son programme de recherche porte sur les pratiques d'évaluation des programmes dans l'enseignement des professions de la santé, en particulier sur la façon d'utiliser la théorie pour aider à évaluer des systèmes éducatifs complexes dans les hôpitaux et les établissements universitaires. Le Dr Rojas s'intéresse à l'étude de la manière de saisir et d'interpréter les conséquences involontaires lors de l'évaluation des environnements éducatifs, à l'utilisation des mégadonnées dans l'évaluation des programmes, à l'évaluation des pratiques d'agrément et des collaborations universitaires internationales, et à l'efficacité de la simulation. Le Dr Rojas est l'un des leaders de la collaboration multi-institutionnelle entre l'UofT, l'EMNO et l'AFMC pour étudier l'impact de l'agrément et de ses récents changements sur les programmes médicaux canadiens. En outre, à la Faculté de médecine Temerty, le Dr Rojas a codirigé la conception, le développement, la mise en œuvre et l'évaluation du nouvel outil d'évaluation du rendement des enseignants cliniques. Il est un consultant invité par l'AFMC pour évaluer l'impact des changements apportés au processus CARMS à l'échelle nationale. Le Dr Rojas possède un solide dossier de publications qui contribue à faire progresser les pratiques d'évaluation fondées sur la théorie dans le domaine de l'enseignement des professions de la santé.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Deepak Dath
Deepak Dath

Deepak Dath, MD MEd FRCSC FACS
Professor of Surgery, McMaster University

Deepak Dath is a surgeon educator at McMaster University in Hamilton.  He is grateful to live and work on land that is the home of the Haudenosaunee and Anishnaabeg nations, in the territory of the Dish with One Spoon Wampum agreement.  Dr. Dath has a history of medical education work at McMaster University (program director) and at the Royal College (CanMEDS Clinician Educator) and currently holds leadership roles in his hospital.  Dr. Dath co-founded Sanokondu, and co-chairs CLIME 2.0, both efforts at improving leadership education in medicine.

Erin Cameron
Erin Cameron

La Dre Erin Cameron est professeure agrégée en éducation médicale à l'École de médecine du Nord de l'Ontario (EMNO). En tant que directrice inaugurale du nouveau Centre pour la responsabilité sociale de l'EMNO et membre fondatrice de MERLIN (Medical Education Research Lab in the North), la Dre Cameron se concentre sur la recherche locale sur l'éducation et le système de santé qui est significative pour les communautés, les intervenants en santé et les décideurs du Nord de l'Ontario, tout en contribuant à la recherche nationale et internationale sur l'éducation médicale socialement responsable. Le travail de la Dre Cameron en tant que chercheure est largement axé sur les pédagogies de justice sociale qui soutiennent la transformation des systèmes d'éducation et de santé. Elle est actuellement coprésidente du Réseau de l'AFMC sur la responsabilité sociale et membre du groupe des directeurs de la recherche en éducation médicale de l’ACÉM.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Ewan Affleck
Ewan Affleck

Producteur exécutif | Scénariste | Réalisateur

Ewan Affleck est né et a grandi à Montréal dans un foyer éclectique où la liberté de création était reine. Diplômé de la faculté de médecine de McGill et de l'université Dalhousie, où il a étudié l'histoire, il vit et travaille dans le nord du Canada depuis 1992. Expert en informatique numérique de la santé reconnu à l'échelle nationale, il donne de nombreuses conférences sur des sujets tels que les soins virtuels et l'intelligence artificielle et concilie son travail sur les politiques de santé numérique avec une pratique clinique à temps partiel. En 2013, Ewan a été nommé à l'Ordre du Canada pour sa contribution aux soins de santé dans le Nord. The Unforgotten est le premier effort d'Ewan en tant que producteur de films et écrivain. Il adore sa famille, et pendant son temps libre, vous le trouverez là où il trouve la paix - dans la nature.

Gail Tomsic
Gail Tomsic

Gail Tomsic est une infirmière diplômée qui a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des soins infirmiers, avec des qualifications dans les domaines suivants : soins pédiatriques communautaires, hôpital à domicile, santé de l’enfant et de la famille, pédiatrie, lactation et alimentation du nourrisson, et gestion des soins infirmiers. Gail a exercé dans une grande variété d’environnements, y compris des unités pédiatriques hospitalières, des unités résidentielles parentales, et dans la communauté en fournissant des soins infirmiers à domicile à des enfants en phase post-aiguë, aiguë et chronique qui sortent de l’hôpital pour rentrer chez eux. Gail a occupé des postes d’infirmière de haut niveau au cours des 25 dernières années en tant qu’infirmière clinicienne consultante (ICC) de grade 2 et de grade 3 et en tant qu’infirmière gestionnaire d’unité. Elle occupe actuellement le poste d’infirmière clinicienne consultante dans l’unité de développement de l’enfant depuis 3 ans, après avoir travaillé dans l’équipe spécialisée dans la santé des personnes handicapées pendant 8 ans. Gail a participé à la rédaction des entrées pédiatriques du Mosby’s Dictionary of Medicine, Nursing & Health Professions (Harris, Nagy & Vardaxis, 2006 & 2010). Gail a également été impliquée dans la recherche dans le cadre de son milieu de travail quotidien et a été co-auteur de publications récentes sur le travail dans le domaine de la déficience intellectuelle.

Formulaire de conflit d'intérêts

Gregory Power
Gregory Power

Gregory Power (CPA, CMA) became the chief operating officer for the college of medicine in April 2016 and is responsible for the administrative functions of the college including finance, human resources, information technology, communications, strategic project and program management and outcomes reporting. Prior to that, he spent five years as the director of information technology at Dalhousie University’s Faculty of Medicine in a role where he supported curricular renewal, the creation and operationalization of a new campus site, and transformed information technology services to enable distributed medical education across Nova Scotia, New Brunswick and Prince Edward Island.  Before moving into senior administrative roles in higher education, he led a business and information technology consulting practice in Atlantic Canada, serving public sector clients and also provided senior business consulting services to a diverse array of organizations across Canada and in the United States.

Ivy Felicidad Oandasan
Ivy Felicidad Oandasan

Ivy Oandasan est professeure titulaire au département de médecine familiale et communautaire de l'Université de Toronto. Médecin de famille active exerçant au Toronto Western Hospital, elle participe à l'enseignement et à la recherche depuis 1997. Les principaux travaux de recherche de la Dre Oandasan portent sur l'élaboration de programmes d'études, l'évaluation et la recherche liées à l'enseignement fondé sur les compétences, à l'enseignement de la médecine familiale et à l'enseignement interprofessionnel. En tant que directrice de l'éducation au Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), elle est chargée d'améliorer l'enseignement de la médecine familiale aux niveaux prédoctoral et postdoctoral. Convaincue que l'enseignement des professions de la santé est une intervention dans le système de santé, la Dre Oandasan a toujours pour objectif de favoriser l'émergence d'une génération de professionnels de la santé compétents et attentionnés qui croient en la pratique des soins interprofessionnels centrés sur le patient et qui sont prêts à répondre aux besoins changeants des Canadiens en matière de soins de santé.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Jessica Ruel-Laliberté
Jessica Ruel-Laliberté

La Dre Jessica Ruel-Laliberté est la 4e femme à accéder à la présidence de la FMRQ. Elle est présentement en 5e année de résidence en obstétrique et gynécologie à l’Université de Sherbrooke. Depuis le tout début de ses études en médecine, elle s’implique auprès de ses collègues, ayant notamment occupé les postes de présidente du Regroupement des étudiants en médecine de l'Université Laval (RÉMUL) et de présidente de la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ). Elle a également siégé au conseil d’administration du CaRMS, ainsi qu’à la Table de concertation permanente sur la planification des effectifs médicaux au Québec. Depuis son entrée en résidence, elle a siégé au sein du Comité des Affaires pédagogiques – Spécialités de la FMRQ, ce qui lui a permis de développer une passion pour la recherche et la gestion de la santé. Après deux mandats comme présidente du Comité de planification des effectifs médicaux (CPEM), elle a continué à défendre les intérêts de ses collègues l’an dernier, à titre de vice-présidente de la FMRQ, tant au comité exécutif qu’à la présidence du CPEM et du comité du bien-être des résidents (CBER).

Jillian Horton
Jillian Horton

La Dre Jillian Horton est professeure agrégée de médecine interne au Health Sciences Centre et à l'Université du Manitoba. Elle est diplômée de la faculté de médecine de l’Université McMaster et a effectué sa résidence et sa spécialisation en médecine interne générale à l'Université de Toronto. La Dre Horton a suivi un stage longitudinal d'enseignement de la pratique de la pleine conscience (à l'Université de Rochester) et une formation de responsable du bien-être à l'Université Stanford. Spécialiste de la pleine conscience, elle est une conférencière et une enseignante très demandée par les cliniciens, tant au niveau national qu'international. Ses écrits sur la médecine paraissent régulièrement dans le LA Times, le Globe and Mail, Maclean's et Medscape, ainsi que dans une grande variété d’organes de presse américains. Elle anime la série de romans Arts, Medicine, Life au Centre national des Arts à Ottawa. En avril 2020, elle a reçu le prix d’humanisme Gold de l'Association des facultés de médecine du Canada pour ses contributions nationales à la compassion dans les soins cliniques et son leadership dans le domaine des sciences humaines dans l'enseignement médical. Son premier ouvrage complet, We Are All Perfectly Fine : A Memoir of Love, Medicine and Healing, a été publié par HarperCollins Canada en février et est un best-seller national.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Kinnon MacKinnon
Kinnon MacKinnon

Kinnon R. MacKinnon, MSW, PhD, est professeur adjoint à l'École de travail social de l'Université York. Dans le cadre de son programme d'études axé sur l'engagement communautaire, le Dr MacKinnon examine de façon critique les soins d'affirmation du genre pour les personnes trans et non binaires, en exposant les conséquences du statu quo des politiques, des pratiques et de l'enseignement médical sur les minorités de genre au Canada. Ses écrits universitaires interdisciplinaires sont publiés entre autres dans Social Science & Medicine, Canadian Urological Association Journal, Education for Primary Care et Advances in Health Sciences Education. Sa ressource éducative numérique, qui vise à améliorer les connaissances des cliniciens en matière de soins respectueux de l'égalité des sexes, est disponible gratuitement à l'adresse suivante : www.patient-centred.ca. Avant de se joindre à l'Université York, il a obtenu un doctorat en sciences de la santé publique et une formation postdoctorale à la Dalla Lana School of Public Health de l'Université de Toronto. Le Dr MacKinnon a également été fellow de la Munk School of Global Affairs (Université de Toronto) et a effectué des recherches sur l'éducation aux professions de la santé au Wilson Centre (Faculté de médecine Temerty, Université de Toronto).

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Maria Mylopoulos
Maria Mylopoulos

La Dre Maria Mylopoulos est titulaire d'un doctorat en développement humain et en éducation. Elle est actuellement chercheure et directrice associée du Wilson Centre for Research in Education, professeure associée au département de pédiatrie et chercheure en éducation médicale à l'Université de Toronto.   Au cours des 15 dernières années, elle a dirigé avec succès un programme de recherche visant à comprendre le développement et la performance de l'expertise adaptative en médecine, en s'attachant particulièrement à identifier les moyens par lesquels les cliniciens experts vont au-delà de l'application de leurs connaissances antérieures lorsque cela est approprié pour répondre aux besoins des patients ainsi qu'aux limites et aux possibilités de leurs propres contextes. Dans son travail, Maria utilise une série de méthodologies et de cadres théoriques issus de la psychologie cognitive, du raisonnement clinique et des sciences de l'apprentissage pour faire évoluer la compréhension des connaissances, des capacités et des expériences d'apprentissage qui sous-tendent l'expertise adaptative.  L'objectif ultime de sa recherche est de traduire cette compréhension en une conception pédagogique qui favorise le développement de cliniciens experts capables de gérer les complexités et les défis du milieu professionnel des soins de santé.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Marie Wilson
Marie Wilson

Marie Wilson a été l'un des trois commissaires de l'historique Commission de vérité et de réconciliation (CVR 2009-2015), ce qui a permis de constituer un dossier oral et écrit sans précédent sur les faits et les répercussions de plus d'un siècle de pensionnat forcé pour les enfants autochtones du Canada. Conférencière de renom au Canada et à l'étranger, elle apporte une expertise reconnue sur les succès et les défis de la réconciliation. Elle est actuellement conseillère principale en matière de réconciliation auprès de Son Excellence Mary Simon, gouverneure générale du Canada.

Parfaitement bilingue en français et en anglais, Mme Wilson possède de nombreuses réalisations dans des professions connexes, en tant que journaliste primée et formatrice de programmes, cadre supérieur fédéral et territorial, enseignante au secondaire en Afrique, conférencière universitaire et consultante.

En 2016, elle a été professeure de pratique à l'Institut d'études du développement international de l'Université McGill, mentor pour la Fondation Pierre Elliot Trudeau et membre du conseil d'administration de la Fondation Rideau Hall et de la Société Radio-Canada (SRC).

Mme Wilson a reçu des diplômes honorifiques de plusieurs universités canadiennes, l'Ordre des Territoires du Nord-Ouest, l'Ordre du Canada et la Croix du service méritoire.

Elle et son mari, Stephen Kakfwi, ont trois enfants et quatre petits-enfants... ses réalisations les plus précieuses!

Melanie Lewis
Melanie Lewis

Dr. Melanie Lewis graduated with MD 1997 (Calgary); Postgrad Peds 2001 (UA); Masters in Medical Eduation (Dundee, UK) Professor of Pediatrics, Chief Wellness Officer, at the University of Alberta.  General Pediatrician at the Stollery Children<s Hospital with a background in child maltreatment and directing the Down syndrome program.  

Ming-Ka Chan
Ming-Ka Chan

D’origine chinoise, Ming-Ka Chan, M.D., M.H.P.E., F.C.P.C., est reconnaissante de vivre, de jouer et de travailler sur le territoire/la patrie du Traité n° 1 de la nation métisse (Winnipeg), sur l'île de la Tortue (Canada). Éducatrice clinicienne en pédiatrie et hospitalière à l'Université du Manitoba, elle s'intéresse à la formation en leadership et à la justice sociale dans les professions de la santé.

En tant que codirectrice du Bureau de l'enseignement du leadership de la Faculté des sciences de la santé Rady de l'Université du Manitoba, elle travaille en collaboration pour promouvoir l'enseignement du leadership dans le continuum éducatif des cinq collèges de la santé. À l'échelle locale, elle est vice-présidente du comité sur la santé et le bien-être des médecins de Doctors Manitoba. À l'échelle nationale, elle est coprésidente du comité de planification de l'Institut canadien de leadership en éducation médicale (ICLÉM 2.0) organisé par l'Association canadienne pour l'éducation médicale. Sur le plan international, elle est présidente de l'équipe Sanokondu Leadership & Governance Team, une communauté de pratique multinationale axée sur l'enseignement du leadership en matière de santé.
(https://link.edgepilot.com/s/118a3a3d/ykUpZCara0eqDEwtf4Hkxw?u=http://www.sanokondu.com/).

Nancy Fowler
Nancy Fowler

La Dre Nancy Fowler est la directrice générale de la Médecine familiale universitaire au Collège des médecins de famille du Canada (CMFC). Cette division du CMFC supervise l'élaboration et la mise en œuvre des normes de formation et de certification des médecins de famille au Canada, et travaille à faire progresser l'éducation et la recherche en médecine familiale avec les universités et d'autres organismes partenaires. La Dre Fowler est médecin de famille et professeure agrégée. Elle possède 30 ans d'expérience clinique et universitaire et est basée à Hamilton, en Ontario. Elle est affiliée au département de médecine familiale de l'Université McMaster. Elle a une longue expérience de leadership dans les domaines de l'éducation médicale et de la santé des réfugiés et croit fermement que la médecine familiale est une force au service du bien dans le monde. Elle vit actuellement à Hamilton, en Ontario, avec son mari et passe la plupart de son temps libre à profiter de la compagnie de ses enfants et petits-enfants.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Natalie Ong
Natalie Ong

La Dre Natalie Ong MBBS (Melb), MRCPCH(UK), FAMS(Sing), FRACP, MClinEd(Flinders) est une pédiatre spécialiste du développement qui a plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la pédiatrie comportementale du développement, avec des intérêts particuliers pour la santé des déficients intellectuels, l’éducation clinique, le développement des services de développement de l’enfant, l’autisme et les troubles de l’apprentissage. Elle est actuellement spécialiste du personnel de l’unité de développement de l’enfant de l’hôpital pour enfants de Westmead. Elle a dirigé le développement de services d’évaluation multidisciplinaires au Wollongong, Illawarra and Shoalhaven LHD et au Sydney LHD. Elle a également été chef d’équipe pour le service de santé spécialisé dans les handicaps de Fairfield, fournissant des soins cliniques et dirigeant des projets de renforcement des capacités dans le développement des voies cliniques, de la formation et de l’éducation du personnel de santé afin d’améliorer les soins aux enfants souffrant de troubles du développement. Elle a dirigé le développement d’un programme d’apprentissage en ligne destiné à améliorer les compétences des médecins généralistes et des infirmières praticiennes en matière de surveillance de la santé et du développement à l’aide du dossier médical personnel de l’enfant. Elle coanime également le programme de maîtrise en pédiatrie (Université de Sydney) et enseigne le développement de l’enfant dans le cadre du Sydney Child Health Program et du Royal Australasian College of Paediatrics Community Child Health Program. Dans son rôle de défenseure des enfants et des jeunes souffrant de troubles du développement, elle est membre de la Neurodevelopmental Paediatric Society of Australia. Elle a siégé aux comités du réseau ACI ID et aux comités du RACP Community Child Health/ Adolescent and Young Adult Medicine pour défendre les besoins des enfants handicapés. Elle est actuellement inscrite en doctorat à l’université de Sydney, où elle développe un cadre d’éducation à la sécurité des patients pour le personnel soignant qui s’occupe d’enfants atteints de déficience intellectuelle à l’hôpital.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

OmiSoore Dryden
OmiSoore Dryden

La Dre OmiSoore H. Dryden, une femme noire queer, est titulaire de la chaire James R Johnston en études canadiennes noires à la Faculté de médecine et professeure agrégée en santé communautaire et en épidémiologie à l'Université Dalhousie. La Dre Dryden mène des études et des recherches interdisciplinaires axées sur les communautés noires LGBTQI, les systèmes de don de sang au Canada, les questions systémiques/structurelles qui influent sur la santé et le bien-être, l'enseignement médical et l'élaboration du contenu des programmes d'études sur la santé des Noirs.

La Dre Dryden est la chercheure principale de #GotBlood2Give / #DuSangÀDonner, un projet de recherche qui vise à déterminer les obstacles auxquels se heurtent les hommes gais, bisexuels et transgenres de race noire lorsqu'ils donnent du sang et à analyser la façon dont l'homophobie et la transphobie anti-noires façonnent le système du sang au Canada. Plus récemment, la Dre Dryden a été chercheure principale du projet Don't Count Us Out ! - une approche communautaire et culturellement sensible de la promotion de la santé pour les communautés africaines de la Nouvelle-Écosse, avec un accent initial sur la pandémie de COVID-19. La Dre Dryden est experte en contenu et scientifique associée à l'Unité de soutien de la Stratégie des Maritimes pour la recherche axée sur le patient (SPOR). À ce titre, elle fournit des conseils sur les paramètres de la santé des Noirs du Canada nécessaires à l'élaboration de politiques de santé et à l'amélioration du système de soins de santé. Elle se concentre plus particulièrement sur les données d'enquête et les informations démographiques, les déterminants de la confiance, la santé sexuelle et la collecte et l'analyse de données qualitatives.

La Dre Dryden est l'auteure d'un certain nombre de publications évaluées par des pairs, dont le commentaire coécrit (avec la Dre Onye Nnorom) intitulé " Time to dismantle systemic anti-Black racism in medicine in Canada " publié le 11 janvier 2021 dans le JAMC (Journal de l'Association médicale canadienne).

La Dre Dryden est codirectrice du Black Health Education Collaborative, membre du Black Feminist Health Science Studies Collective, membre du conseil d'administration de la Health Association of African Canadians et ancienne coprésidente de la Black Canadian Studies Association.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Paul McBeth
Paul McBeth

Professeur associé clinique de chirurgie et de soins intensifs, Université de Calgary

Le Dr Paul McBeth est professeur agrégé de clinique aux départements de chirurgie et de médecine des soins intensifs de l'Université de Calgary. Il a commencé sa carrière comme ingénieur et a suivi une formation supérieure en robotique chirurgicale et en évaluation de la performance humaine. Il a été l'ingénieur clinique principal dans la conception et le développement du projet neuroArm, un système de robot neurochirurgical guidé par l'image basé sur les technologies développées pour le Canadarm.

Paul a suivi une formation postuniversitaire en chirurgie générale à l'Université de Calgary, avec une sous-spécialité en médecine des soins intensifs à l'Université de la Colombie-Britannique et en chirurgie traumatique au Elvis Presley Memorial Trauma Centre à Memphis, au Tennessee. Pendant sa formation médicale, il a poursuivi ses intérêts de recherche en robotique chirurgicale, en échographie à distance et en médecine aérospatiale. Il est également professeur auxiliaire à la Faculté de génie Schulich, où il participe à plusieurs projets de développement technologique.

Paul mène des recherches dans le domaine de la chirurgie des soins aigus et de la robotique depuis 15 ans. Il a publié plus de 150 articles, documents de conférence, résumés et brevets dans ce domaine. Il dirige actuellement un programme de recherche soutenant la surveillance des systèmes intelligents pour le transport pré-hospitalier des patients gravement malades. Il est également un leader reconnu dans le domaine de l'enseignement médical/chirurgical.

Peter GM de Jong
Peter GM de Jong

Peter de Jong est conseiller stratégique et chercheur principal dans le domaine de l'apprentissage amélioré par la technologie au centre médical de l'Université de Leiden, aux Pays-Bas, où il dirige une équipe chargée de l'élaboration, de la mise en œuvre et du soutien du matériel d'apprentissage et où il fournit des conseils stratégiques dans le domaine de l'apprentissage amélioré par la technologie. Ses recherches portent sur l'apprentissage en ligne et mixte dans l'enseignement médical, en particulier l'intégration de cours en ligne ouverts d’importance dans l'enseignement en classe et l'utilisation d'applications de réalité virtuelle et mixte. Il est l'auteur de plusieurs articles sur le thème de l'utilisation des ordinateurs dans l'éducation et l'apprentissage en ligne, et a effectué de nombreuses présentations orales et par affiches et animé plusieurs ateliers. Depuis 2007, Peter est actif au sein de l'International Association of Medical Science Educators (IAMSE), un organisme international dont l'objectif est de faire progresser l'enseignement médical par le biais du perfectionnement professoral, tout en veillant à ce que l'enseignement et l'apprentissage de la médecine restent fermement ancrés dans la science. Depuis 2010, il occupe le poste de rédacteur en chef de Medical Science Educator, le journal en ligne de l'IAMSE publié par Springer. Pour la période 2022-2023, Peter est le président élu de l'organisme.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Robert Thirsk
Robert Thirsk

Astronaute à la retraite, Agence spatiale Canadienne

Le Dr Robert Thirsk est diplômé en génie mécanique de l'Université de Calgary et du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il est également titulaire d'un doctorat en médecine de l'Université McGill et d'un MBA de la Sloan School of Management du MIT.

Bob a participé à deux missions spatiales en tant que membre du corps des astronautes de l'Agence spatiale canadienne. Il s'est envolé pour la première fois à bord de la navette spatiale Columbia en 1996 avec six membres d'équipage internationaux dans le cadre de la mission Spacelab sur la vie et la microgravité. Cette mission de 17 jours était consacrée à l'étude des sciences de la vie et des matériaux.

En 2009, Bob s'est envolé à bord d'un vaisseau spatial russe Soyouz vers la Station spatiale internationale (SSI). En tant que membres de l'équipage de l'ISS Expedition 20/21, Bob et ses cinq coéquipiers ont mené des recherches multidisciplinaires qui ont eu des retombées positives sur la Terre et ont permis l'exploration spatiale future. Au cours de l'expédition de 188 jours, l'équipage Expedition 20/21 a également effectué des opérations robotiques et la maintenance des systèmes et des charges utiles de la station. Bob est un ardent promoteur d'une économie basée sur l'exploration et l'innovation. Il encourage les étudiants à construire leurs rêves de carrière sur une base éducative solide et des compétences avancées.

Roberta L Bondar
Roberta L Bondar

Roberta L Bondar

Astronaute | Médecin | Chercheure| Photographe

Première femme et neurologue canadienne à voler dans l'espace, la Dre Roberta Bondar est mondialement reconnue pour ses contributions novatrices à la recherche en médecine spatiale, à la photographie d'art et à l'éducation environnementale. Elle a élargi les horizons de millions de personnes lorsqu'elle a rejoint la navette spatiale Discovery pour sa mission de 1992, où elle a mené des expériences pour 18 pays dans le Laboratoire international de microgravité, précurseur de la Station spatiale internationale. Ses conférences très motivantes - ponctuées de ses superbes photographies - portent sur le changement, la responsabilité sociale et notre environnement.

Pendant plus de dix ans après son vol spatial, la Dre Bondar a dirigé une équipe internationale de recherche en médecine spatiale, établissant de nouveaux liens entre les astronautes qui se remettent d'un vol spatial et les maladies neurologiques sur Terre, comme les accidents vasculaires cérébraux et la maladie de Parkinson. Ses techniques ont été utilisées dans des études cliniques au B. I. Deaconess Medical Center, un hôpital universitaire de la Harvard Medical School, et à l'université du Nouveau-Mexique. La Dre Bondar a également été chancelière de l'Université Trent à Peterborough, en Ontario, pendant six ans.

La Dre Bondar est une conférencière et une consultante de premier plan au sein des communautés médicale et scientifique, ainsi que dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises et de la protection de l'environnement. Elle est cofondatrice et présidente de la Roberta Bondar Foundation, un organisme de bienfaisance à but non lucratif créé pour inciter les gens de tous âges à se rapprocher de la nature par la photographie. Elle est également l'auteure de quatre livres à succès mettant en valeur ses écrits et ses photographies.

La Dre Bondar est titulaire d'une licence en zoologie et agriculture, d'une maîtrise en pathologie expérimentale, d'un doctorat en neurobiologie, d'un doctorat en médecine et d'un certificat de neurologue délivré par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle s'est spécialisée en neuro-ophtalmologie au Tufts New England Medical Center de Boston et au Toronto Western Hospital.

Parmi les nombreux prix et distinctions qui lui ont été décernés, la Dre Bondar a reçu la médaille de l'espace de la NASA et a été intronisée au Temple de la renommée médicale canadienne et à l'International Women's Forum Hall of Fame pour ses recherches novatrices en médecine spatiale. Elle a également reçu 28 diplômes honorifiques d'universités canadiennes et est Compagnon de l'Ordre du Canada et récipiendaire de l'Ordre de l'Ontario. Elle est également membre

Formulaire de conflit d'intérêts

Sandra Monteiro
Sandra Monteiro

La Dre Sandra Monteiro est une chercheure MERIT de la Faculté des sciences de la santé nommée au Département de médecine. Sandra a une deuxième nomination au Centre for Simulation Based Learning en tant que directrice des activités d’érudition. Sandra a obtenu son doctorat en psychologie de l'Université McMaster en 2013 et gère actuellement une collaboration internationale fructueuse qui étudie les modèles théoriques des processus cognitifs derrière le raisonnement clinique avec une application pour l'éducation et l'évaluation. En 2020, Sandra a reçu le prix d'excellence en supervision d'étudiants diplômés de la Faculté des sciences de la santé. En 2021, elle a reçu le prix Meridith Marks du nouvel éducateur. En plus de son programme de recherche principal sur le raisonnement clinique, Sandra possède une expertise dans le domaine de l'évaluation des compétences et des meilleures pratiques pour les stratégies d'éducation. La contribution de Sandra à ces programmes se fait principalement en tant qu'experte de contenu sur les théories de l'apprentissage, la cognition de manière plus générale, l'analyse des données et la conception de la recherche. Dans le cadre de son principal axe de recherche sur le raisonnement clinique, elle fait partie d'une collaboration de recherche internationalement reconnue avec Geoff Norman, Matthew Sibbald et Jonathan Sherbino. Cette collaboration de recherche s'étend à des partenaires de recherche tels que Jonathan Ilgen de l'Université de Washington et Henk Schmidt et Laura Zwaan de l'Université Erasmus. Récemment, notre collaboration de recherche a évalué l'utilité des systèmes électroniques d'aide au diagnostic pour améliorer et évaluer les compétences en matière de raisonnement diagnostique.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Santanna Hernandez
Samantha Hernandez

De par son père, Santanna Hernandez est Dene, de la nation Liidlii Kue dans les Territoires du Nord-Ouest et de la Première nation de Cold Lake en Alberta, tandis que sa mère est d'origine hollandaise. Elle a grandi sur le territoire traditionnel de la nation Sto:lo et a passé de nombreuses années en tant qu'invitée sur le territoire non cédé des nations Sinixt (Lacs), Syilx (Okanagan), Ktunaxa et Secwepemc (Shuswap), qu'elle honore pour les nombreuses traditions et les cadeaux qu'elles ont partagés avec elle. Santanna est mère de 4 enfants et travaille sur son propre parcours de guérison d'un traumatisme post-générationnel et d'un racisme systémique permanent. Elle est étudiante en médecine à l'université de Calgary. Elle est actuellement présidente de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada, vice-présidente senior externe-nationale de la CMSA, coprésidente du cercle consultatif des étudiants ii'taa'poh'to'p et travaille continuellement à la recherche et aux initiatives visant à soutenir les étudiants autochtones de l'Université. Elle a déjà été coprésidente du Comité consultatif national autochtone de l'Alliance canadienne des associations étudiantes et représentante des étudiants autochtones de la Fédération des étudiants de la Colombie-Britannique. Titulaire d'un baccalauréat en travail social autochtone de l'Université de Victoria, elle s'est concentrée sur la santé et les politiques autochtones et sur la promotion des voix autochtones dans les domaines de la santé et de l'éducation.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Sarah Funnell
Sarah Funnell

Directrice fondatrice Centre de recherche et d’éducation en santé autochtone (CRESA) Faculté de médecine, Université d’Ottawa La Dre Sarah Funnell est une médecin de famille des Premières nations et une spécialiste de la santé publique. Sarah est médecin-hygiéniste adjointe de Santé publique Ottawa et directrice de la santé autochtone au sein du département de médecine familiale de l'Université Queen's. Auparavant, Sarah offrait des services de soins primaires aux réfugiés, aux immigrants, aux sans-abri et aux Autochtones. Depuis mars 2020, elle se consacre à appuyer les efforts déployés pour lutter contre l'épidémie de COVID-19 et œuvre à l'avancement de l'enseignement médical en santé autochtone. Après avoir terminé ses études de médecine à l'Université d'Ottawa (U d'O), la Dre Funnell a poursuivi son double intérêt pour la médecine familiale et l'épidémiologie en suivant le programme de résidence de cinq ans en santé publique et en médecine préventive de l'U d'O. Elle a reçu son Certificat du Collège des médecins de famille du Canada (CCMF) en 2015 et est devenue Associée du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 2018. Elle est d'origine algonquine (Kitigan Zibi) et tuscarora et a grandi parmi les Mississaugas de la Première Nation d'Alderville. Sarah est membre du conseil d'administration de l'Association des médecins autochtones du Canada et du conseil d'administration du Collège des médecins de famille du Canada. Elle fait également partie de l'exécutif du Consortium national pour la formation médicale en santé autochtone (CNFMSA). Sarah est l'ancienne coprésidente du Comité sur la santé des Autochtones du CMFC et siège également au Comité consultatif sur la santé des Autochtones du Collège royal. Elle travaille actuellement avec les deux collèges pour améliorer le programme d'études en santé autochtone dans tous les programmes de résidence. Elle vit à Ottawa avec son mari et ses trois filles.

 

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Sey Shwetz
Sey Shwetz

Sey est actuellement présidente de Médecins résidents du Canada. Elle termine un fellowship en médecine d'urgence pédiatrique à l'Université de l'Alberta tout en travaillant comme urgentologue à Saskatoon, en Saskatchewan. Ayant grandi dans une région rurale de l'Alberta, elle souhaite ardemment servir les communautés rurales et éloignées similaires. Elle s'intéresse également aux services médicaux d'urgence, au bien-être des médecins et aime passer du temps avec son partenaire, Graeme, et leur chien, Jet.

Stephen Gladue
Stephen Gladue

Directeur créatif | Animateur | Écrivain

Stephen Gladue est né et a grandi dans l'établissement métis de Fishing Lake, en Alberta. Ayant reçu une formation classique et technique dans certaines des meilleures écoles d'art du Canada, Stephen s'est donné pour mission de contribuer à l'avancement des arts autochtones et est devenu l'un des créateurs de contenu autochtone les plus recherchés de l'Ouest canadien. Installé à Vancouver (Colombie-Britannique), il se spécialise dans l'animation et les effets visuels pour le cinéma, la télévision et les jeux. Son travail a été présenté par la CBC, des magazines d'arts graffiti et une variété d'autres publications imprimées et numériques.

Tanya Horsley
Tanya Horsley

La Dre Horsley est directrice associée de la recherche au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et professeure adjointe à l'École d'épidémiologie et de santé publique de l'Université d'Ottawa. Avant de se joindre au Collège royal, elle a effectué un stage postdoctoral aux Centres for Disease Control and Prevention, Division of Diabetes Translation (Atlanta), où elle s'est concentrée sur les approches en matière d'examen systématique et de méta-analyses. La Dre Horsley dirige maintenant un programme de recherche émergent portant sur la formalisation de l'application intégrée des connaissances pour la cocréation, l'utilisation et l'influence de la recherche et des systèmes de soins complexes, en mettant l'accent sur l'engagement de multiples intervenants et les contextes organisationnels. Tanya se passionne pour l'amélioration des normes de présentation des rapports de recherche et a coécrit plusieurs directives de présentation des rapports reconnues au niveau international. Elle est l'auteur de plus de 80 publications évaluées par des pairs et présente régulièrement des exposés lors de conférences nationales et internationales.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Taryn Taylor
Taryn Taylor

Taryn S. Taylor, MD, PhD, FRCSC a terminé ses études en médecine et sa résidence en obstétrique et gynécologie à l’Université Western. Lors de sa résidence, elle a obtenu un doctorat en éducation des professions de la santé dans le cadre du programme des chercheurs cliniques de l’Université Maastricht (Pays-Bas) grâce à la Bourse d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale du Collège royal. En 2017, sa thèse doctorale « Exploring Fatigue as a Social Construct: Implications for Work Hour Reform in Postgraduate Medical Education » a été reconnue lors de la plus grande conférence internationale en formation médicale dans le monde, celle de l’Association pour l’enseignement médical en Europe, et a remporté le prix de la meilleure thèse doctorale. La Dre Taylor a ensuite effectué un stage de perfectionnement en formation médicale par simulation au Département d’innovation en éducation médicale et au Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa. À l’heure actuelle, elle est professeure adjointe au département d’obstétrique et gynécologie du Centre des sciences de la santé de London et chercheuse au Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement (CRIE) de l’École de médecine et de dentisterie Schulich.

La Dre Taylor a continué de développer son programme de recherche en explorant la nature et les implications de la fatigue sur le rendement clinique des médecins et des stagiaires. Ses autres intérêts de recherche portent sur l’utilisation novatrice de la simulation et des différentes méthodologies qualitatives pour mieux comprendre et améliorer la sécurité psychologique au sein des équipes de soins de santé.

Tasha Wyatt
Tasha Wyatt

Tasha R. Wyatt, PhD, est professeure associée et directrice associée du Center for Health Professions Education de l'Uniformed Services University. Psychologue de formation, elle s'intéresse aux questions liées à la manière dont la culture informe l'enseignement et l'apprentissage, à l'intersection de la race et du racisme dans l'enseignement des professions de la santé, à la formation de l'identité professionnelle des médecins issus de minorités raciales et aux méthodologies de recherche à caractère décolonialiste.

 

Formulaire de conflit d'intérêts

Tomas Saun
Tomas Saun

Dr Tomas J. Saun est un résident sénior en chirurgie plastique et reconstructive et un chirurgien-chercheur novateur de l’Université de Toronto. Ses intérêts de recherche reposent sur l’ingénierie, la robotique, la réalité augmentée et virtuelle, la vision artificielle et l’apprentissage machine. Ses travaux de recherche visent à explorer la façon dont les technologies convergentes en rapide évolution peuvent façonner l’avenir de la chirurgie et des soins de santé.

Victoria Blouin
Victoria Blouin

Victoria Blouin est étudiante en troisième année de médecine à l’Université de Montréal et est vice-présidente de la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ). Elle représente les étudiants québécois sur des comités de nature pédagogique et politique, aux niveaux provincial et fédéral.

Victoria est passionnée par la défense des intérêts de la relève médicale. Elle s’est d’abord impliquée dans l’Association des étudiantes et étudiants en médecine de l’Université de Montréal (AÉÉMUM) comme représentante de classe, puis comme présidente. Elle fait également partie du mouvement Choisir avec soin depuis 2019.

Elle porte un intérêt particulier à l’éducation médicale, à la culture médicale et à la défense de la condition étudiante.